• Le bronze récent

    Le bronze récent (vers -1580 à -1100)

    L’époque Achéenne (+/- 1600-1150 av. J.-C.)
     
    Au bronze récent, la civilisation égéenne combinait trois culture principales, qui avaient cours depuis le –IIe millénaire, entre la Grèce et l’Asie Mineure (Turquie) : minoenne (de l’île de Crète), cycladique (de l’archipel des Cyclades) et mycénienne. Cette dernière se déployait autour de la ville de Mycènes (Mykênai ou Mikines, en grec), sur le continent, au nord-est d’Argos, dans une région appelée l’Argolide, dans le Péloponnèse. (Mycènes, Tirynthe, Pylos).
     
    Mycènes et ses alentours étaient occupés dès le -III millénaire et la bourgade reçut la population achéenne au début du -IIe millénaire, comme on l’a vu au cours du chapitre du bronze ancien. Les Achéens recueillirent l’héritage des peuples préhelléniques. la thalassocratie minoenne, le style de leurs objets en métal, de leur peinture et de leur architecture de palais était largement emprunté à la civilisation minoenne, née antérieurement en Crête.
     
    Au -XVIIe siècle, un mégaron (palais fortifié) est édifié à Mycènes, puis un autre, trois siècles plus tard. La cité est d’abord en retrait face à la civilisation minoenne qui, depuis la Crète et sa capitale Cnossos, rayonne sur la Méditerranée.
     
    Sous l’influence crétoise, développa une civilisation brillante dès le -XVIe siècle (et jusqu’à l’invasion dorienne au –XIIIe siècle). 
     
    Il semble que le monde mycénien ait été un ensemble de petits royaumes prospères. Les archéologues ont découvert des palais en différents endroits du sud de la Grèce; certains étaient flanqués d’énormes tombes royales. Leur construction dut imposer un dur labeur aux gens du peuple et témoigne donc du pouvoir des rois sur leurs sujets.
     
    Mais les Achéens attaquèrent la Crète et la chute de Cnossos au -XVe siècle permet à Mycènes d’affirmer sa puissance (développée à partir de -1580 et culminante, après la destruction de Cnossos, entre -1400 et -1200). Les royaumes achéens (Pylos, Mycènes, Tirynthe, etc.) dominent la Crète et s’étendent vers l’Asie Mineure au cours du même siècle.
     
    Au -XIIIe siècle, c’est la fin de l’apogée mycénienne. Les expéditions guerrières menées en Asie Mineure et dont la guerre de Troie est sans doute l’écho se poursuivent
     
    D’ailleurs, Homère appelle Achéens tous les Grecs participant à la Guerre de Troie, bien que la civilisation mycénienne apparaît essentiellement différente de celle du monde homérique, surtout quant aux institutions.
     
    Au -XIIe, d’autres peuples venus du Nord, les Doriens, font leur apparition. Ils envahissent le Péloponnèse. Les ioniens fuient se réfugier en Attique (Athènes) ou fondent l’Ionie (région côtière d’Asie Mineure) au -IXe siècle. Les achéens les rejoignent bientôt en Attique ou se réfugient dans l’archipel d’Arcadie.
     
    La civilisation de Mycènes et tous les royaumes achéens succombent à cette invasion au -XIIe siècle alors que les Doriens fondent la Doride, en Asie Mineure, ainsi que des colonies en Afrique, en Sicile et en Italie du Sud.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :